Avec le Gripen, le Brésil se résigne à acheter américain, par la petite porte. Peut-être aussi parce qu’il estime ne pas avoir d’autre option, en fin du compte ? Pour rappel, près d’un cinquième des composants de l’avion suédois proviennent des Etats-Unis. Ce qui fut clairement un argument de vente en Europe centrale, dans des …

Dans une optique européenne Comme l’a dit Hervé Morin, ministre de la défense en 2010 : « L’A400M est un programme emblématique sur lequel les Européens ne pouvaient pas renoncer ». En effet, son arrivée signifie plus pour la « défense européenne » que n’importe quelle déclaration pompeuse à l’issue d’une quelconque réunion au sommet. …

Et dire qu’il y a encore en Europe des politiques qui veulent acheter cet appareil qui est un gouffre financier et qui de plus est un instrument de vassalité car « ce n’est pas seulement un avion optimisé pour opérer en coalition, il est difficile de voir comment il pourrait opérer du tout sans un soutien US …

Le CQC (certification and qualification committee), comité d’experts rassemblant les sept pays partenaires du programme, a recommandé ce jour la certification militaire de l’avion de transport militaire A400M. L’autorité technique, c’est-à-dire la Direction générale de l’armement (DGA), sera donc en mesure dans les jours prochains d’établir un certificat de type militaire. Le comité d’experts comprend un …